La mère orpheline

Dans un Cachemire déchiré par la guerre, une mère recherche désespérément son fils disparu. Un roman bouleversant qui raconte la souffrance des victimes invisibles d'un conflit sans fin.Jusqu'en 1989, Haleema Joo avait connu une vie modeste mais heureuse à Natipora, une petite ville des environs de Srinagar, la capitale du Cachemire. Séparée de son mari, elle vit avec son père, paisible épicier, et élève seule son fils Imram.Alors qu'Imran est au collège, la guerre éclate entre les rebelles cachemiris, partisans de l'Indépendance, et le pouvoir de Delhi. Les bunkers s'édifient dans les rues de Natipora, les soldats indiens patrouillent nuit et jour. Il suffira d'une étincelle pour mettre le feu aux poudres et plonger la famille Joo dans un tourment sans retour. Ab Jaan est tué sous les yeux des siens, puis Imran est enlevé en pleine nuit par un major, qui aurait « des questions à lui poser ».Imran disparaît. Mort ? Vivant ? Commence pour Haleema une quête interminable à travers l'effroi et la solitude.Reconnu par la critique indienne et anglaise, récompensé par le Muse India Award, ce premier roman offre un inoubliable portrait de femme et de mère.Shahnaz Bashir, universitaire et journaliste, fait partie de la nouvelle génération des écrivains cachemiris.